Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Pour toi, pour le coeur,
Par ces paroles que je te donne,
Pour tes yeux, pour ce bonheur
Je t'offre ce voeu qui transporte

Dans mon âme, une espérance caché

Comme une pensée, douce et lumineuse pour le coeur,
Tendre et délicate, elle me remplit de ce vrai bonheur,
Qui laisse dans mon âme, le parfum enivrant d'une fleur


Qui laisse dans le souvenir, l'image rassurante d'une âme soeur.

Quel est ce sentiment qui ressemble à s'y méprendre,
A ce vent sauvage et vivifiant des mers du nord.


Il porte ton sourire jusqu'à mes yeux et pour prendre
Dans ce sourire, l'éclat et la richesse de l'or.

J'écris, ce matin, pour que ne meure cette vérité,
J'écris afin que vienne pour toujours le souhait
Où, dans ma tête, se confondent le rêve et la réalité.


Où, dans mon coeur, je désire entendre cette corde vibrée.
Ton image est restée gravée, dans mon âme enchantée
Et procure, dans mon être, le doux sentiment d'être aimé.


Est-ce, chez toi, une grande et belle amitié
Où, d'espérance, l'heureuse image de l'amour,
Pure comme les mille lumières de ce ciel étoilé,
Qui donne à un homme, enfin, d'être roi à son tour.


Mais si ton être dit que tu ne peux m'aimer,
Veuille me le dire, doucement, sans faire de mal,
Pour conserver cet ami qui, pour tes yeux de vestale,
Donnerait toute sa vie, si tu osais le lui demander.


Tant pis pour le désespoir et tant pis pour cet espoir,
Mais sache qu'auprès de toi, je suis très heureux.
Ton regard me traverse comme cette musique, ce soir,
Qu'offre à notre monde la dimension de ce voeu.


Mais qui accapare toutes mes pensées, maintenant,
Pour ce jour d'automne, tu en fais un jour de printemps,
Et dans ce jour d'orage, tu en fais un grand jour de paix.



Didlan

Tag(s) : #Réflexion

Partager cet article

Repost 0